Vous êtes sur la version Archive de iciLome.
Visitez la nouvelle version
Economie et Finances
Congo RDC

Sous l'impulsion du chef de l'état, bientôt une usine de montage des véhicules « made in Congo »


Modèle de véhicule qui sera produit
AFRICAHOTNEWS.COM

Commenter | Lu : 68 fois

Ce projet ambitieux est venu, grâce à la clairvoyance du Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshilombo, redynamiser le processus de mise en place des zones économiques spéciales en veilleuse depuis 2008. Avec le nouvel Exécutif, il est clair que le Président de la République entend passer à la vitesse supérieure pour qu’en lieu et place des discours, des actions palpables apportent réellement une plus-value au quotidien de ses compatriotes.

Des zones géographiques à mettre en valeur et des emplois attendus

À noter que la création des ZES déjà expérimentées avec bonheur dans plusieurs pays, entre en droite ligne dans la vision du Chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi, qui a toujours prôné le développement de nouveaux projets à impact social direct sur des zones géographiques ou des secteurs d’activités cibles définis en fonction des priorités nationales.

Les dividendes attendus de l’installation de la firme chinoise dans la ZES/pilote de Maluku capable de générer au moins 3500 emplois directs, sont énormes en ce sens qu’elle va booster l’activité économique congolaise. « Si nous avons un grand parc industriel des véhicules produits en RDC, nous avons neuf voisins, nous avons un marché de 250.000 consommateurs. Si cette entreprise peut seulement produire un million de véhicules, cela pourra créer plusieurs emplois et plusieurs entrées de richesses », a indiqué le ministre Julien Paluku.

Lentement mais sûrement, ce qui, hier encore, relevait d’une simple vue de l’esprit, est en train de prendre corps avec l’installation imminente de la firme chinoise « Chery Automobile » dans la Zone économique spéciale (ZES) pilote de Maluku. Sur ce site de 885 hectares situé dans la périphérie Est de Kinshasa, ce géant de l‘automobile va installer ses usines de montage des véhicules made in Congo.

Le ministère de l’industrie à la manœuvre

Ceci est la grande annonce faite solennellement, le jeudi 29 avril 2021, par le ministre de l‘Industrie, Julien Paluku, en compagnie du Représentant Afrique de Chery Tiggo, Wang Ming Jun, qu’il avait reçu en audience ainsi qu'avec l’Envoyé spécial du Chef de l’État, Patrick Muanda Kongo.
Chery Automobile entend donc lancer pour bientôt sur le marché, un lot de véhicules fabriqués en République démocratique du Congo dont les matériels sont déjà en cours de déploiement.

En attendant, la firme chinoise est astreinte à certaines formalités qu’elle doit remplir dont la signature d’un mémorandum d’entente assorti d’un contrat avec l’aménageur de ZES afin que ses usines puissent devenir réellement opérationnelles. « Une fois ces formalités réunies, dans six ou douze mois, les premiers véhicules pourront être produits en RDC », a déclaré le ministre Julien Paluku.-










Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2021