Togo Afrique Monde
Togo  -

Locales/Révision des listes électorales bâclée : Les méthodes de gangstérisme d’une CENI aux ordres


Pour la première fois qu’il veut organiser les élections locales, après plus de tente (30) ans de prise en otage des localités de base par des préfets et présidents de délégations spéciales, nommés pour services rendus à la dictature, le régime cinquantenaire montre encore sa face hideuse au monde entier, dans des préparatifs qui laissent le peuple sans voix. La preuve en est les quatre jours de recensement décidés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), appuyée par le gouvernement, envers et contre tous (partis politiques de l’opposition, organisations de la société civile, responsables religieux ont demandé la prorogation du délai de cette révision des listes en vain).

Les présidents de la CENI se succèdent et se ressemblent presque. Seulement que chacun essaie de donner un autre visage à la fraude qui a toujours été la principale caractéristique de cette institution que le régime tient de main de fer. Aujourd’hui, tout indique que le RPT/UNIR n’a plus froid aux yeux. Les méthodes de fraudes, les ingrédients pour écarter une partie de l’électorat, surtout celle acquise à l’opposition et même ses responsables, sont mises en branle à ciel ouvert, avec menace de recourir à l’armée à la moindre contestation de ces pratiques moyenâgeuses.

Depuis que l’opposition a déclaré qu’elle ne boycottera pas les élections locales, le régime cinquantenaire, dans sa folie de conservation du pouvoir, a décidé de verrouiller le processus. Bien avant même le début de ces opérations de révision, des informations indiquaient que des manœuvres se faisaient en coulisses pour empêcher le maximum d’électeurs favorables à l’opposition de se faire enregistrer sur les listes électorales. Les partis d’opposition qui n’avaient pas pris part aux dernières élections législatives ont effectivement appelé leurs militants et sympathisants à aller se faire enrôler. C’est ainsi qu’on a vu du monde dans les Centres de recensement et de vote (CRV) les quatre jours que se sont déroulées ces opérations sur le territoire. Mais le régime de Faure Gnassingbé, de son côté, a mis en branle son plan sulfureux. Et ce qui devait arriver, arriva dans ces centres, avec la désolation qu’on connaît au niveau des populations qui ont consenti d’énormes sacrifices, laissant leurs occupations quotidiennes pour se faire enregistrer.

Comme l’a prévu le régime, les graves dysfonctionnements observés dans les CRV tout au long de ce recensement sont créés exprès pour empêcher les gens de se faire massivement enregistrer. Et c’est regrettable pour un Etat qui se dit Etat de droit et de démocratie. Des machines qui tombaient régulièrement en panne, lenteur dans l’enregistrement des électeurs, bref, des kits qui fonctionnaient comme si on les avait programmés pour ce faire. Les électeurs ont passé de longues heures dans les files d’attente, parfois pour retourner chez eux bredouilles.

« 8h35, arrivé. 9e dans la file. 11h44, accès à la salle. 11h47, formulaire en main. 12h13, machine plantée. 12h57, un agent me fait passer dans une autre salle, honteusement, je passe devant des gens en attente. 13h15, on me ramène dans la première salle. 13h43, j’ai ma carte. Ici, c’est vraiment Togo », c’est le calvaire vécu, le samedi 18 mai dernier, par Prof David Dosseh, premier porte-parole du Front Citoyen Togo Debout (FCTD). Comme lui, beaucoup d’autres électeurs ont subi les mêmes travers lorsqu’ils se sont rendus dans les CRV pour s’inscrire sur les listes électorales.

A l’unanimité, l’opposition dénonce le démarrage tardif des opérations dans plusieurs centres, surtout le premier jour, la lenteur des appareils et du système de transmission des données, des difficultés d’impression des cartes d’électeurs, le refus d’enrôlement sur la base des cartes d’électeur antérieures à 2018 et la suppression de certains CRV par manque de kits, avec pour conséquence le parcours de plusieurs kilomètres par les populations pour se faire recenser.

Parcourir des kilomètres pour se faire recenser

A en croire un responsable d’une Commission électorale locale indépendante (CELI) rencontré à Lomé, en 2018, beaucoup d’électeurs se sont fait recenser. C’est pourquoi la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a jugé bon de fermer certains centres. Cet argument ne tient pas la route, surtout du moment où on sait que, déjà au premier jour, les populations ont pris d’assaut les CRV et manifesté leur désir de se faire recenser. Cela n’a pas amené l’institution en charge d’organiser et de superviser les élections au Togo à rectifier le tir et rouvrir ces centres.

La suppression des centres a beaucoup embêté les populations, obligées de faire des kilomètres, quitter une localité pour une autre, avant de se faire enregistrer. Des gens ont parcouru plus d’une dizaine de kilomètres, à en croire les informations recueillies de l’intérieur du pays.

La complicité de certains OPS

Dans certains CRV, les Opérateurs de saisie se sont comportés comme des chevilles ouvrières de la dictature qui tente de se maintenir au pouvoir. C’est ainsi qu’on demandait aux femmes ayant des enfants, de montrer leur certificat de mariage avant de se faire enrôler sur la liste. Or ces dispositions ne se trouvent nulle part dans le Code électoral. Même ceux qui ont des cartes d’identité ayant expiré ne sont pas autorisés à s’inscrire sur la liste. Certains OPS n’hésitaient pas à déclarer qu’ils ont reçu des consignes strictes. Pis, ces comportement d’un autre âge ont fait l’affaire de certains représentants des chefs cantons qui ont rançonné les populations.

Des représentants des chefs canton qui demandent de l’argent avant de témoigner…

Des informations persistantes, venues de certaines localités font état de rançonnement des populations par des représentants des chefs canton qui exigaient de l’argent avant de témoigner pour ceux qui n’ont aucune pièce d’identité. Une situation déplorée par les populations qui n’ont pas hésité à la crier à ceux qui voulaient les entendre.

Indignées par cette pagaille organisée par la CENI et le gouvernement, la Coalition de l’opposition et l’Alliance nationale pour le changement (ANC) ont interpellé le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales, Payadowa Boukpessi, pour la prorogation du délai du recensement. Mais la CENI, à travers un communiqué rendu public samedi dernier, n’a prorogé ces opérations que de 24 heures. Ce qui a été jugé insuffisant, vu l’affluence dans les CRV dimanche dernier.

D’aucuns ont cru dès l’annonce de la date des élections locales que la démocratie allait pointer son nez au Togo. Mais c’est mal connaître le régime de Faure Gnassingbé très hostile aux principes qui régissent cette démocratie. Comme les élections législatives, les méthodes d’un autre siècle sont reconduites dans le cadre des locales, même si c’est à quelques différences près. La volonté d’empêcher un maximum de gens de se faire inscrire s’est clairement affichée au cours de ce recensement.

Les vieilles méthodes, visiblement, ne changeront pas. Le processus devant conduire aux élections locales est déjà verrouillé. Le pouvoir à tout prix a rendu ce régime complètement fermé au bon sens. Et comme ne cessent de le répéter des observateurs, et surtout la société civile et les partis de l’opposition, il appartient au peuple togolais de reprendre sa souveraineté.



Togo  - Opposition togolaise: La Nature…toujours dans ses œuvres Fraternité - [9/21/2019]

Au Togo, la lutte pour l’alternance politique n’achoppe pas seulement sur un pouvoir récalcitrant et insaisissable. C’est aussi le fruit d’une opposition faite de loups habillés en agneaux qui, par des deals secrets, sabordent la lutte sur le dos des populations. Aujourd’hui, tout semble confirmer que la nature est à l’œuvre pour libérer le peuple des faux prophètes.


Togo  - Contentieux OTR-Moov/La diversion du Commissaire Général Philippe Kokou Tchodiè : Qui fait main basse sur les millions des indicateurs ? Lalternative-togo.com - [9/21/2019]

La grande enquête sur le scandale lié à la commission de 500 millions du contentieux entre la société Moov-Togo et l’OTR rendue publique dans notre parution N° 826 du 10 septembre a eu l’effet d’une bombe à fragmentation. L’onde de choc de la première partie de ce dossier continue de faire ses effets autant au sommet de l’Etat qu’à l’OTR et dans l’opinion. Au Togo, les crimes économiques sont devenus des faits ordinaires et les auteurs bénéficient d’une impunité totale.


Togo  - Transferts frauduleux : 6 mois de prison avec sursis requis contre Claude Le Roy iciLome - [9/20/2019]

Le sélectionneur national des Eperviers est jugé, en appel, dans l’affaire des transferts déclarés frauduleux lors qu’il était manager du RC Strasbourg au début des années 2000.


Togo  - Le concours d’entrée à l'ENA débute en octobre prochain iciLome - [9/20/2019]

Le concours, interne et externe, d’entrée aux cycles II et III de l’Ecole nationale d’administration (ENA) a lieu les 14 et 15 octobre 2019 à Lomé et à Kara.


Togo  - Revue de presse du vendredi 20 septembre 2019 iciLome - [9/20/2019]

La presse togolaise, dans sa grande diversité, aborde divers sujets ce vendredi avec une grande place consacrée à la politique.


Togo  - Un appel d’offres restreint pour la reconstruction du grand marché de Lomé iciLome - [9/20/2019]

Le gouvernement lance un appel d’offres restreint pour la reconstruction du grand marché d’Adawlato. On se rappelle l'incendie d'origine criminelle qui a ravagé le bâtiment principal de ce pôle important de l'économie togolaise en janvier 2013.


Togo  - Jean-Pierre Fabre : « Je vais reconstruire le grand marché de Lomé que j’aurais incendié » iciLome - [9/20/2019]

Elu maire dans le Golfe 4, le président de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) compte faire de son mieux, et avec le concours de son équipe municipale, pour développer sa commune.


Togo  - Programme d’appui à la décentralisation : 5 milliards de l’Allemagne pour doter les mairies au Togo iciLome - [9/20/2019]

Les premières élections municipales au Togo, depuis 30 ans, rentrent progressivement dans l'histoire. On connaît déjà les nouveaux maires, leurs adjoints et les commissions spécialisées. Le développement des villes du Togo peut donc être amorcé. C’est précisément ici que l’Allemagne voudrait intervenir en soutenant les mairies en les dotant d’infrastructures adéquates qui puissent leur permettre de répondre favorablement aux besoins des citoyens. L’Allemagne qui accompagne le Togo depuis quelques années avec le Programme d’appui à la décentralisation (PAD), vient de mettre en œuvre le volet 3 de ce projet.


Togo  - Corruption : Yark Damehame prévient les Policiers qui aiment "manger les brochettes à côté" iciLome - [9/20/2019]

La Haute Autorité de Prévention et de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (Haplucia) a tenu hier jeudi, une rencontre avec les éléments des forces de défense et de sécurité. Une rencontre d’échange sur l’utilité du rôle des corps habillés dans la lutte contre la corruption.


Togo  - FDR : L’union doit faire la force en 2020 iciLome - [9/20/2019]

Les Forces démocratiques pour la République (FDR) ont organisé une journée de réflexion sur les enjeux de la présidentielle prévue pour l’année prochaine. C'était le 14 septembre dernier. Au cours de cette rencontre, il a été retenu que pour gagner face au pouvoir en place en 2020, il faut impérativement une dynamique unitaire chez ses adversaires.


Togo  - Des établissements scolaires confrontés à des effectifs pléthoriques dans les salles de cours iciLome - [9/20/2019]

Des enseignants sont encore confrontés au manque de places dans les établissements scolaire à cette rentrée scolaire. C'est d'ailleurs le cas chaque année.


Togo  - 20 milliards de la BOAD pour l’aménagement et le bitumage de la nationale N°17 iciLome - [9/20/2019]

La route nationale N°17, entre Katchamba et Sadori, au nord du pays, va être revêtue. Les travaux vont coûter 20 milliards de nos francs, entièrement pris en charge par la Banque ouest africaine de développement (BOAD), à travers un prêt accordé au Togo.


Togo  - Vers l’éradication du phénomène de braquage iciLome - [9/20/2019]

Il faut imaginer un peu le quotidien des Togolais basée sur l'utilisation de la biométrie, où tous les faits et gestes (déplacements, achats, opérations bancaires et autres) sont contrôlés, bref, savoir qui fait quoi, quand, ou, comment et pourquoi. Cela apparaît un peu comme un rêve au Togo, mais non. Bientôt, cette technologie sera à la portée des togolais à moindre coût.


Togo  - L’axe Alger-Lomé se relance à travers un mémorandum d'entente iciLome - [9/20/2019]

L’Algérie et le Togo renouent avec les relations bilatérales. La visite officielle de 48 heures du ministre togolais des Affaires étrangères, de la Coopération et des Togolais de l'extérieur à Alger s’inscrit en grande partie dans ce cadre.


Togo  - Comment un Togolais redonne vie à Paris aux habits de seconde main en provenance d'Afrique iciLome - [9/20/2019]

Les produits de secondes mains envoyés sur les marchés togolais par des boutiques de charité en Europe se voient offrir une seconde vie par un vendeur d'antiquités à Paris.


Togo  - Inquiétantes incohérences à l'ANC: savent-ils vraiment ce qu'ils font? iciLome - [9/20/2019]

Inquiétantes incohérences à l'ANC: savent-ils vraiment ce qu'ils font? Je crois qu'en tant que citoyen togolais de la diaspora, et indépendamment du fait que je sois proche ou non d'un parti politique, avec mon manteau de journaliste j'ai le droit d'avoir mon point de vue sur ce qui se passe au sein du microcosme politique de mon pays dans cette période critique de son histoire. Le texte qui va suivre n'est rien d'autre que le résultat de mes observations personnelles.


Togo  - Cinkassé : Affrontements autour d’une opération de saisie de motos iciLome - [9/19/2019]

Des affrontements ont éclaté à Cinkassé, une ville frontalière avec le Burkina Faso, à 650km au Nord de Lomé. A l’origine, une opération de saisie de motos par des douaniers, qui a dégénéré.


Togo  - Jean-Pierre Fabre : « Je ne pourrai jamais imaginer que ça viendrait d’une collègue de l’opposition » iciLome - [9/19/2019]

Jean-Pierre Fabre a-t-il négocié son poste de maire avec le Premier ministre Klassou ? Devant la presse mercredi à Lomé, l’intéressé a tenté d’expliquer ce qui s’est réellement passé entre lui et le chef du gouvernement togolais.


Togo  - Classement FIFA : Le Togo fait un bond en avant iciLome - [9/19/2019]

L’instance faîtière du football mondial FIFA a rendu public ce jeudi son classement du mois. Le Togo gagne 4 places et est classé 124è mondial (33è sur le continent).


Togo  - Permis de conduire obligatoire : La plaidoirie d’Éric Dupuy en faveur des Zémidjan iciLome - [9/19/2019]

Les responsables de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) ont réagi, ce mercredi, par rapport à la décision du gouvernement togolais relative à l’obligation de détention du permis de conduire de la catégorie A par tous les motocyclistes.


Togo  - Escale à Lomé du patrouilleur de haute mer "Enseigne de vaisseau Jacoubet" iciLome - [9/19/2019]

La marine nationale française assure une présence permanente dans le Golfe de Guinée depuis 1990. C’est dans le cadre de cette mission « Corymbe » que le patrouilleur de haute mer (PHM) « Enseigne de vaisseau Jacoubet » a fait escale à Lomé du 06 au 11 septembre 2019.


Togo  - Agoè-Fiovi : De la rivière à la place du boulevard iciLome - [9/19/2019]

Personne n’arrive à expliquer le paradoxe observé ces dernières années dans la préfecture d’Agoè qui, entre-temps, a connu des travaux de rénovation de ses routes. A chaque tombée de pluie, les quartiers de la préfecture se retrouvent sous l’eau, au point où les populations, notamment celles qui sont en location, trouvent refuge ailleurs, le temps que la saison pluvieuse finisse.


Togo  - Ras-Ly en veut aux promoteurs culturels iciLome - [9/19/2019]

L’artiste de la chanson reggae a exprimé sa vive colère mercredi contre les promoteurs culturels. L'artiste togolais est mal entretenu et vie presque dans la misère.


Togo  - ‘‘Denyigba’’, le nouvel album de King Mensah iciLome - [9/19/2019]

Il s’agit de son 9ème album, un condensé de 10 titres dont la star togolaise de la musique traditionnelle King Mensah annonce le lancement en concert dédicace le 12 octobre prochain.


Togo  - Jean-Pierre Fabre "n’est pas rancunier" iciLome - [9/19/2019]

Bien qu’il soit en « permanence l’objet de calomnie », comme l'a déclaré hier, le président de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) ne se montre pas rancunier. En tout cas, c'est ce qu'il laisse croire. Il se dit toujours prêt à travailler ensemble avec ses « amis » de l’opposition.


Togo  - Les nouveaux ambassadeurs d’Allemagne et du Ghana ont officiellement pris fonction iciLome - [9/19/2019]

Matthias Veltin et Koffi Mensah Demita, respectivement ambassadeurs d’Allemagne et du Ghana accrédités au Togo, ont présenté mercredi leurs lettres de créance au chef de l’Etat Faure Gnassingbé.