Togo Afrique Monde
Togo  -

Corruption au Togo : Plus d’un Togolais sur deux pense que la présidence, les députés, le gouvernement, la police et les magistrats sont corrompus !


S’il s’était agi des conclusions d’une institution lambda, on en douterait. Mais lorsque c’est Transparency International (TI) qui publie les résultats de sondages sur le phénomène de la corruption, les partisans du régime cherchent à noyer les constats établis sur le Togo dans un ensemble, histoire de faire croire qu’ailleurs, c’est pareil. Mais l’homme doit-il chercher à s’identifier aux autres dans la médiocrité, ou doit-il viser l’excellence ? On peut se demander les critères qui ont faire dire au Millenium challenge corporation (MCC) que le Togo faisait des progrès en matière de lutte contre la corruption

En se basant sur des utilisateurs des services publics les 12 derniers mois avant la publication du rapport sur la corruption concernant le Togo, les résultats des sondages d’opinion sont comme suit : 57% (presque 6 Togolais sur 10) des sondés estiment que la corruption a augmenté ces 12 derniers mois ; 32% (soit presque 1 Togolais sur 3) des utilisateurs disent avoir versé des pots-de-vin contre des services ; 68% (sensiblement 7 Togolais sur 10) pensent que le gouvernement fait un mauvais travail en matière de lutte contre la corruption ; et 6 Togolais sur 10 affirment que les citoyens ordinaires peuvent faire la différence dans cette lutte.

Entre 2015 et 2019, la corruption, selon les institutions, a ainsi évolué : 55% de la population pense que la police et les magistrats sont corrompus en 2019, contre 44% pour la police et 48% pour les juges ; presque le même taux (54%) estiment que les officiels du gouvernement sont corrompus contre 39% il y a 4 ans ; s’agissant de la présidence et la primature, ils sont 51% en 2019 à penser que ces deux institutions sont corrompus contre 37% il y a 4 ans ; les membres de l’Assemblée nationale ne sont pas en reste, puisque 49% des sondés (pratiquement la moitié) estiment que les députés sont corrompus alors qu’ils étaient 35% en 2015.

Le niveau de la corruption a-t-il augmenté durant ces 12 derniers mois ? L’enquête révèle qu’ils sont 57% à répondre par l’affirmative contre 35% il y a 4 ans ; mais 17% pensent que le niveau de la corruption a baissé alors qu’en 2015, ce taux était de 35% ; le taux de ceux qui disent que le phénomène est resté stationnaire est presque le même : 15% en 2015 et 17% en 2019.

Les citoyens ordinaires peuvent-ils faire la différence dans la lutte contre la corruption ? A cette question, ils sont 6 Togolais sur 10 à répondre par oui, et moins d’un tiers à répondre par non. Alors qu’en 2015, ils étaient respectivement 53% et 42%.

Et quand on demande la perception sur l’action gouvernementale à endiguer le phénomène, un Togolais sur 5 en pense du bien, contre presque 7 Togolais sur 10 qui pensent le contraire.

Que dire de ces chiffres ?

C’est d’abord un média en ligne du gouvernement qui cherche des circonstances atténuantes pour justifier ces chiffres. Plutôt que de reconnaître le problème et de proposer des voies pour l’endiguer, ce site tente de fondre la médiocrité dans un tout plus vaste. « Au Togo, comme ailleurs en Afrique, les citoyens ont une perception de la corruption qui s’est aggravée depuis 2015. Un sentiment plus que des éléments concrets pour étayer leur point de vue…Le Togo n’est pas un cas à part. Les données de l’étude sont très similaires pour l’ensemble des pays africains étudiés », peut-on lire sur republicoftogo.com. Si ce n’est pas de l’absolution pour ceux qui sont censés lutter contre ce fléau, ça y ressemble fort. Seulement, le pays a d’énormes besoins de reconnaissance à l’international, et vouloir se cacher derrière des résultats médiocres pourrait jouer un sale tour aux autorités.

Millenium challenge corporation (MCA). Le Togo a été admis au programme seuil et rêve d’être éligible au Compact qui donne droit à des financements américains plus conséquents. Et l’un des critères ayant longtemps réduit les chances du pays est le phénomène de la corruption. Or, il se trouve que les évaluations du MCC sont dynamiques, ce qui veut dire que les voyants de ce fléau pourraient virer très vite au rouge à la prochaine évaluation. En ce moment, ce ne sera plus « l’ensemble des pays africains » qui seront pénalisés, mais bien seulement le Togo.

Pour en venir aux institutions épinglées par les sondages de Transparency International, d’abord la présidence. Lorsque des marchés sont attribués via la procédure du gré à gré, quand des projets sont jetés à la figure du peuple pour réalisation sans que les citoyens ne soient associés aux contours, lorsque des cas de corruption avérés parviennent aux oreilles de la présidence, mais que celle-ci brille par son silence, il n’est pas surprenant que la perception de la gestion des affaires par la présidence soit négative au sein de la population.

La corruption au sein de la magistrature est un fait. L’épisode ayant impliqué la hiérarchie de la Cour suprême depuis mars 2018 et qui a contraint le président de cette institution à faire produire un document d’origine douteux qui n’est en réalité que la preuve des soupçons qui pèsent sur lui dans un dossier foncier, est l’arbre qui cache la forêt. Si sanction il y avait eu, on parlerait de lutte efficace contre la corruption au sein des magistrats au Togo. Malheureusement, ce sont les menus fretins qui sont brandis comme des trophées de guerre.

S’agissant de la police, le dossier est encore chaud et impliquerait de hauts gradés. Combien étaient-ils à siphonner les recettes destinées au Trésor public ? Plus vite les coupables seront identifiés, mieux la police se portera.

Des membres du gouvernement corrompus, le Togo en regorge. Infrastructures, sport, agriculture, marchés publics sont quelques-uns des domaines qui privent le Trésor public de deniers véritables pouvant être affectés à des secteurs sociaux. Des ministres ont géré des fonds, non pas en se léchant les doigts, mais en avalant tout le bras, laissant la portion congrue pour réaliser les projets. Après, c’est pour entendre certaines prétendues autorités contractantes dire devant des « députés endormis » que « l’entreprise a utilisé les fonds pour acquérir du matériel ». Et avec ça, aucun compte ne leur a jamais été demandé. Aucune enquête parlementaire n’a été commise pour situer les responsabilités. Comment la population peut-elle oublier ?

La Haute autorité de prévention et de lutte contre la corruption et les infractions assimilées (HAPLUCIA) est un « make-up », un maquillage destiné à faire croire qu’au Togo, il existe des instruments de répression de ce fléau. Puisqu’elle était en place au moment de la commission de ces délits. La Haute Cour de justice qui, si elle avait été mise en place conformément à la Constitution togolaise, aurait pour vocation de poursuivre les dirigeants haut placés, tarde à voir le jour. Sciemment peut-être. On peut tromper une partie du peuple tout le temps; on peut encore tromper tout un peuple un moment ; mais on ne peut tromper tout un peuple tout le temps.

Abbé Faria

Source : Liberté No.2960 Du Lundi 15 Juillet 2019


Bénin  - Crime économique : La Criet va juger des cadres de la Direction générale des impôts iciLome - [12/14/2019]

A partir du lundi 16 décembre 2019, 19 cadres de la Direction générale des impôts (DGI) seront à la barre de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet). Des soupçons de crime économique pèsent sur ces cadres.


Togo  - "Fonds Mgr Kpodzro" : Le prélat compte faire du porte à porte pour la mobilisation iciLome - [12/14/2019]

Mgr Philippe Kpodzro tient à ce que l’alternance politique tant souhaitée par les Togolais soit concrétisée en 2020. En début de semaine, il a même lancé une opération de collecte de fonds pour soutenir un candidat unique de l’opposition à la prochaine présidentielle.


Togo  - Editions 5 et 6 du Prix togolais de la qualité : Les lauréats primés ce vendredi iciLome - [12/14/2019]

Plusieurs entreprises ont été récompensées pour leurs efforts dans la démarche qualité au cours d’une cérémonie officielle de remise de prix qui s'est déroulée hier 13 décembre 2019 à Lomé. Ce sont des distinctions initiées par le Prix Togolais de la qualité (PTQ).


Togo  - Affaire d’insurrection armée : Les Forces démocratiques apportent leur soutien au PNP iciLome - [12/14/2019]

Les Forces démocratiques réunies autour de Mgr Philippe Kpodzro désapprouvent la manière dont le régime tente d’impliquer le Parti National Panafricain (PNP) dans la fameuse affaire d’insurrection armée, avec des machettes rouillées, des gourdins, des lance-pierres, des talismans...


Togo  - La 5è édition de la foire du soja, de l’anacarde et de karité a commencé hier à Tsévié iciLome - [12/14/2019]

L’acte 5 de la foire nationale du Soja, de l’anacarde et de karité a été officiellement lancé ce vendredi 13 décembre dans la ville de Tsévié, située à une trentaine kg de Lomé.


Togo  - Edem Tengue prend les commandes de Navi Togo iciLome - [12/14/2019]

A l’issue de l’Assemblée générale élective de l’Association des professionnels des compagnies de navigation et de consignation de navires au Togo (NaviTogo), Edem Kokou Tengue a été élu président hier à Lomé.


Togo  - Compte rendu du Conseil des ministres du vendredi 13 décembre 2019 iciLome - [12/14/2019]

Le Conseil des ministres s'est réuni hier au Palais de la Présidence de la République. Voici le communiqué ayant sanctionné les travaux.


Togo  - Prix d'excellence 2019 au Ministère des Affaires Etrangères, de l'Intégration Africaine et des Togolais de l'Extérieur iciLome - [12/14/2019]

Lancé en 2014 par S.E. Prof. Robert DUSSEY, Ministre des affaires étrangères, de l’intégration africaine et des Togolais de l’extérieur, « le Prix de l’excellence » est une initiative qui a pour but de célébrer le mérite en décernant des distinctions aux agents du Ministère qui, durant l’année, ont fait preuve d’abnégation, de volontarisme et d’engagement dans l’exercice de leur travail. Il s’agit d’encourager chacun à donner le meilleur de lui-même.


Togo  - Congrès FTF : Hervé Piza, potentiel candidat iciLome - [12/14/2019]

L’ancien Vice-président de la Fédération togolaise de football (FTF), selon une partie de ses visiteurs du soir, se préparerait à annoncer à sa candidature pour le congrès électif du 25 janvier 2020.


Togo  - Pour la Francophonie, un partenariat entre la France et le Village du Bénin iciLome - [12/14/2019]

La France et le Village du Bénin (le centre international de recherche et d’études de langue de l’université de Lomé) s’associent pour l’enseignement de la langue française au Togo au profit de personnes venant principalement de pays anglophones.


Togo  - Présidentielle de 2020 : Les candidats seront connus à partir du 8 janvier prochain iciLome - [12/13/2019]

La Commission électorale nationale indépendante (CENI), invite toute personne désireuse de faire acte de candidature au scrutin de la présidentielle de 2020 dont le premier tour est prévu pour le 22 février prochain, à faire le dépôt de candidature à partir du 27 décembre 2019.


Togo  - La une des journaux parus ce vendredi 13 décembre 2019 iciLome - [12/13/2019]

Les journaux parus dans les kiosques ce vendredi 13 décembre 2019 abordent plusieurs sujets de l’actualité sociopolitique du pays.


Togo  - Ama Nomegnon s’en est allée iciLome - [12/13/2019]

Sa voix a bercé beaucoup de personnes de cette génération dans leur plus tendre enfance. C’est elle qui présentait le journal en langue locale (éwé) sur Radio Lomé, ensuite à la Télévision nationale. Depuis 10 ans, elle est en retraite.


Togo  - Il faut 7 milliards F CFA pour lutter contre la pollution de l'air iciLome - [12/13/2019]

C’est le coût estimé pour l’instauration d’un réseau de mesures contre la pollution à Lomé. L’air dans la capitale togolaise est de plus en plus soumis à de rudes épreuves. Sa pollution devient donc source de maladie et des fois, source de décès pour les habitants.


Togo  - 181 morts sur nos routes en 2019 iciLome - [12/13/2019]

Jeudi, le ministère de la Sécurité et de la Protection civile a présenté à la presse le bilan des accidents de circulation couvrant la période du 1er août au 30 novembre de l’année 2019.


Togo  - CHAN 2020 : Les Eperviers se regroupent lundi iciLome - [12/13/2019]

Les Eperviers locaux se préparent pour le Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) 2020 qui se jouera au Cameroun. Ils débuteront le regroupement ce lundi 16 décembre.


Togo  - Permis de conduire A : Les usagers ont jusqu’au 30 avril 2020 pour être en règle iciLome - [12/13/2019]

Les conducteurs de taxi-moto communément appelés « zémidjan » ont un petit répit. Le gouvernement togolais vient de repousser la date du contrôle systématique du permis de conduire catégorie A sur toute l’étendue du territoire national.


Afrique  - Eco : Rencontre des chefs d’Etat de la CEDEAO le 21 décembre prochain iciLome - [12/13/2019]

La monnaie unique « Eco » pour les pays de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) pourrait-elle être mise en circulation en début d’année 2020 ? Rien n’est sûr pour le moment.


Togo  - De la nécessité de renforcer le dispositif juridique contre la corruption dans la fonction publique iciLome - [12/13/2019]

Un projet de loi fixant les règles d'éthique, de déontologie et les obligations de l'administration publique et des services publics a été étudié lors d'une rencontre d’échange hier jeudi à Lomé.


Togo  - Le Général veut tout contrôler en ces périodes des fêtes de fin d’année iciLome - [12/13/2019]

Devant la presse jeudi soir à Lomé, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, le Général Yark Damehame a annoncé une nouvelle mesure pour réduire les accidents de circulation en ces périodes des fêtes de fin d’année.


Togo  - Satchivi démarre sa grève de la faim devant le siège de l'ANC iciLome - [12/13/2019]

Il l'a annoncé lors de la conférence de presse tenue lundi dernier. Folly Satchivi a démarré ce matin sa grève de la faim devant le siège de l'Alliance nationale pour le changement (ANC).


Togo  - Mauvais élève dans la promotion des droits des personnes atteintes d’albinisme iciLome - [12/13/2019]

Le Togo n’est pas un modèle en matière de promotion et de protection des personnes atteintes d’albinisme.


Togo  - Affoh Atcha-Dédji, de Togocom au ministère des Enseignements primaire et secondaire iciLome - [12/13/2019]

Le vice-président chargé de la région centrale de l’Union pour la République (UNIR) a repris du service après son départ un peu humiliant de la tête de Togocom, société de télécommunications entre-temps privatisée.


Togo  - Présidentielle 2020 : Jean Kissi invite l’opposition à une « stratégie unitaire » iciLome - [12/12/2019]

Reçu dans l’émission Taxi-Presse ce jeudi, Jean Kissi du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR) s’est prononcé sur plusieurs sujets brûlants de l’actualité sociopolitique du pays.


Togo  - La une des journaux parus ce jeudi 12 décembre 2019 iciLome - [12/12/2019]

Divers sujets sociopolitiques et sportifs font la une des journaux parus dans les kiosques ce jeudi 12 décembre 2019.


Togo  - Le gouvernement vient de lancer le 2ème tour de la campagne de vaccination de riposte contre la poliomyélite iciLome - [12/12/2019]

Du 12 au 15 décembre 2019, le 2ème tour de la campagne de vaccination de riposte contre la poliomyélite se déroulera dans 17 districts sanitaires de la région des plateaux et de la région centrale. Les enfants de 0 à 5 ans sont ciblés.