Togo Afrique Monde
Togo  -

Le MMLK saisit le chef de l'Etat face aux démolitions des habitations


Adidogomé et ses environs, Ablogamé, Gbamakopé... voilà des localités où les populations sont constamment confrontées à des démolitions de leurs habitations. Une situation qui présage un lendemain sombre pour le Togo. Le Mouvement Martin Luther King (MMLK) saisit le chef de l'Etat Faure Gnassingbé à propos de la situation. Lire la lettre !

Lomé, le 21 août 2019

A
Son Excellence, Monsieur le Président de la République
LOME

STABILITE ET PAIX SOCIALE A PRESERVER A TOUT PRIX AU NOM DU MANDAT SOCIAL

Objet : DEMOLITION TOUS AZIMUTS DES CONSTRUCTIONS ET DES HABITATIONS ET EXPULSION MASSIVE DES CITOYENS DONT LES IMMEUBLES BATIS SERAIENT LTIIGEUX : LE MMLK APPELLE A L’IMPLICATION PERSONNELLE DU MAGISTRAT SUPREME et Plaide pour le sursis de ces opérations jusqu’à nouvel ordre


Monsieur le Président,

Nous venons très respectueusement vous faire part de nos vives préoccupations relatives aux récurrentes et cruelles opérations de démolition des constructions à Lomé et ses environs et vous demande très humblement de les faire surseoir pour préserver la paix et la stabilité sociale.

En effet, depuis quelques années, nous assistons à des opérations rocambolesques et manu militairi de démolitions des constructions et d’expulsions des occupants dits ‘’illégaux et frauduleux’’ à Lomé et ses environs. Ces opérations souvent dirigées par une horde de forces armées assistées des civils de corpulence effroyables, sont brutales et agressives violant sans doute le droit et la dignité des êtres humains. Pour cause, il leur est reproché d’occuper, soit des réserves administratives ou domaines de l’Etat sans droit de propriété légale, soit des propriétés foncières d’autrui. Ils sont donc des milliers des citoyens de nos jours à voir leurs habitations saccagées et mises à sac par les gradeurs et autres engins lourds faisant ainsi des sans-abris et des sans domiciles. Devant les cris de détresse, d’angoisses et de lamentations des femmes (enceintes, en allaitement) et des enfants, les plus vulnérables, sont inconsolables prouvant le degré de nuisance et de crime de ces opérations. Citons en triste mémoire pêle-mêle les cas de Davie Kpota , Amadahome , Kpogan et tout récemment Baguida LUXOLIN , Djidjole Lomégan et celui en téléchargement des villages de Gbetsogbe et Noudokope et actuellement le brulant et inquiétant cas de Gbamakopé dans le canton de Djagble , pour ne citer que ceux- là. La liste est longue…

Préoccupé et conscient de l’état des choses qui révèle dans ces opérations l’aspect de violation des droits de l’homme, notre mouvement n’a cessé de suivre de près la situation afin de connaître les causes et de situer les responsabilités. Il ressort sans doute que les manquements et les défaillances notoires de l’administration Togolaise notamment les services de l’urbanisme, de l’équipement rural, des impôts et des affaires domaniales, ont contribué largement à légitimer d’une manière objective les occupants. Car il est inadmissible que les services publics engageant les responsabilités de l’Etat en apposant le sceau officiel sur les documents fonciers, reviennent pour se renier et se contredire comme si de rien n’était.

Excellence, Monsieur le Président de la République

Comment les individus ont pu obtenir la reconnaissance officielle de leur droit de propriété sans que les services d’Etat ne se soient au préalable référés aux planches de lotissements des immeubles qui sont présentés aujourd’hui comme objet du domaine de l’Etat ou propriétés d’autrui, occupés illégalement ou frauduleusement ?

A qui la faute si les services publics restent inefficaces et tentés par le gain facile devant la demande des personnes alors que ces dernières n’avaient pas droit ? La signature et le visa des plans par les autorités en charge du domaine foncier devraient être conditionnés par une étude et une visite sur les parcelles demandées par rapport au plan cadastral ?

Si les occupants n’ont pas acquis leurs parcelles par la voie régulière, leur demande de reconnaissance officielle des immeubles aurait été purement et simplement refusée et rejetée. Dans ce cas, ils sont dans l’illégalité et leur expulsion ne poserait aucun problème juridique. Inadmissible mais vrai ! Certains des occupants menacés de démolition arrivent même à inscrire leur droit de propriété au livre foncier de l’Etat, donc ont un titre foncier, ce qui ne peut jamais être possible ailleurs au monde. Soit avec la complicité des fonctionnaires des services techniques, soit de leur incompétence en la matière. Dans les deux cas, le patrimoine foncier de l’Etat est en danger.

Alors que dans plusieurs cas, les gens vivent sur ces terres pendant des dizaines d’années voire plus d’un demi-siècle, les biens immobiliers qui leur sont légués par leurs aïeux, se voient subitement convoiter et déclarer litigieux par une CHAINE D’ACTEURS JUDICIAIRES (juges, huissiers, avocats et notaires).

Chaque acteur s’active à son niveau de compétence et le tour est joué : décisions sans présence et confrontations de parties concernées, signification et sommation interpellative avec commandement de déguerpir puis vient l’opération de démolition et d’expulsion. C’est aujourd’hui le commerce qui rapport de grosses fortunes et des individus cyniques et tristement célèbres s’y adonnent à gaieté de cœur avec les fonctionnaires d’Etat qui leur faciliteraient les basses besognes. Au centre de ce catalogue de dérives et d’abus dans notre République, se trouvent des individus obscurs et cyniques connus souvent des rouages de l’administration judiciaire. Leurs noms sont souvent cités dans tous les dossiers puisqu’ils clament posséder toute la ville de Lomé et est au cœur de presque tous les litiges fonciers. Un autre d’origine étrangère dont nous taisons le nom, ne font plus désormais les choses à moitié.
Comment peut- on envisager démolir les habitations dans un vieux domaine habité par les gens de génération en génération et dont propriétaires détiennent un TITRE FONCIER depuis 1937 comme le cas des Villages de Noudokope et de Gbetsogbe dans le canton de Baguida ?

A Gbamakopé , comment un seul individu peut-il prétendre posséder tout le domaine d’un village de 366 hectares.

Voilà le tableau obscur de la situation foncière dans notre pays en général et dans la capitale en particulier.

Alors que les responsabilités de l’Etat sont clairement définies dans ces différents cas, soit par incompétence, négligence, défaillance, voire la complicité des agents publics, les victimes doivent être prises en charge par l’Etat. Car si l’administration commet une erreur de procédure qui cause des ennuis et des dommages aux citoyens, il revient à l’Etat de réparer les torts, donc à ses frais. Mais refuser de leur accorder leurs droits et les empêcher d’en jouir, relève d’une entorse à la justice et à l’état de droit.

Au vu de tout ce qui précède, Il parait anormal et inapproprié de faire porter les erreurs de l’Etat aux citoyens qui n’ont pas commis aucun péché en faisant foi aux pouvoirs publics dans l’exercice de leurs fonctions.

Excellence, Monsieur le Président de la République,

De nos jours, cette sinistrose d’opération de démolition ne cesse de causer des dégâts immenses dont la perte des humaines vies en ce sens que les stresses, les soucis et les perturbations morales et psychologiques ont conduit des milliers au trépas, à des maladies mentales et autres conséquences néfastes et tragiques. Les aliénés, les désespérés se comptent en nombre considérable.

Avec son degré de persistance et ses effets tragiques sur les victimes sans opposition, la situation inquiète et on a tendance à imaginer que BIENTOT TOUT LE MONDE SERAIT DANS LES RUES comme sans abris.

Eu égard à ce qui précède, votre implication s’avère indispensable en tant que garant de la MAGISTRATURE SUPREME et initiateur du mandat social en vue de faire surseoir à ces opérations de démolition des habitations jusqu’à nouvel ordre. Il n’est pas encore trop tard pour remettre les pendules à l’heure car c’est le prix à payer pour préserver la paix et la stabilité sociale. Le MMLK attache fermement du prix à cela.

Espérant que vous ne ménagerez aucun effort pour une suite favorable, veuillez agréer, Excellence Monsieur le Président de la République, l’expression de nos sentiments les plus distingués.
Le Président,



Pasteur EDOH K.KOMI


Togo  - Présidence de la République : Nid de détourneurs et falsificateurs ? Fraternité - [9/21/2019]

À la Présidence de la République du Togo, sont paradoxalement légions, des inconduites qui étonnent plus d’un. À la longue liste de pratiques peu orthodoxes en cours telles des cas de détournement de fonds destinés à tiers, de la concussion ou encore de la falsification de signature, vient s’ajouter un nouvel élément. Il s’agit de détournement des courriers destinés au Chef de l’état, comme le relève le journal L’Alternative, dans un rocambolesque dossier qui met en cause, la classe dirigeante de l’Otr.


Togo  - Avant la prise de fonction des nouveaux maires, les délégations spéciales sommées de rendre compte iciLome - [9/21/2019]

L’heure du bilan et des comptes a sonné pour les présidents des délégations spéciales qui ont géré les collectivités locales pendant plusieurs décennies. C’est en tout cas ce que fait croire une note du ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales, Payadowa Boukpessi.


Togo  - Le budget de 2019 augmenté de 2,8% iciLome - [9/21/2019]

Le projet de loi de finance 2019, initialement chiffré à 1461 milliards F CFA, est modifié mercredi par le gouvernement réuni en conseil des ministres. Le nouveau budget de l’année 2019 est porté à 1501,9 milliards F CFA. Soit une augmentation de 2,8% par rapport au précédent budget.


Togo  - Elim CHAN 2020 : Le Togo à l'épreuve du Nigeria ce dimanche iciLome - [9/21/2019]

Après leur succès face aux Écureuils du Bénin lors du premier tour des préliminaires du CHAN 2020, les Éperviers du Togo affrontent ce dimanche 22 septembre au stade de Kégué, leurs homologues du Nigeria pour le dernier tour éliminatoire.


Togo  - La FTBC sensibilise ses membres sur l’importance de l’économie sociale et solidaire iciLome - [9/21/2019]

Pour la promotion des initiatives d’économie sociale et solidaire au sein d’une organisation syndicale au Togo, la Fédération des Travailleurs du Bois et de la Construction (FTBC-Togo) et ses membres se donnent trois jours (du 19 au 21 septembre 2019) pour se frotter avec les enjeux et bénéfices liés à cette économie.


Togo  - La semaine européenne de la diplomatie climatique met la jeunesse au centre des débats iciLome - [9/21/2019]

C’est à travers le thème « La jeunesse et sa participation à l’action pour le climat » que la Semaine européenne de la diplomatie climatique s’ouvrira à Lomé le 23 septembre prochain, pour prendre fin quatre jours plus tard. L’évènement, annoncé dans un communiqué de presse, sera organisé en partenariat avec les Ambassades d’Allemagne et de France au Togo.


Togo  - Championnats nationaux : La FTF dévoile les subventions accordées aux clubs iciLome - [9/21/2019]

Des membres du Comité exécutif de la Fédération togolaise de football (FTF) ont rencontré les responsables des ligues et des clubs au siège de l’instance faîtière ce vendredi. Ceci, pour leur signifier ce qu’ils percevront au cours de la saison qui démarre bientôt.


Togo  - Vidéo/Un peu de réjouissance pour faire vivre le village… iciLome - [9/21/2019]

Ils n’ont pas de centres de loisir, mais ils savent comment se faire plaisir et vivre dans la gaieté. A Foguegue, un village situé à plus 90 kilomètres au Nord-Ouest de Lomé, dans la préfecture de l’Avé, les habitants, à l’aide d’instruments de musique traditionnelle, donnent des airs qui font danser même ceux qui ne comprennent rien des messages que véhiculent ces musiques.


Togo  - Opposition togolaise: La Nature…toujours dans ses œuvres Fraternité - [9/21/2019]

Au Togo, la lutte pour l’alternance politique n’achoppe pas seulement sur un pouvoir récalcitrant et insaisissable. C’est aussi le fruit d’une opposition faite de loups habillés en agneaux qui, par des deals secrets, sabordent la lutte sur le dos des populations. Aujourd’hui, tout semble confirmer que la nature est à l’œuvre pour libérer le peuple des faux prophètes.


Togo  - Contentieux OTR-Moov/La diversion du Commissaire Général Philippe Kokou Tchodiè : Qui fait main basse sur les millions des indicateurs ? Lalternative-togo.com - [9/21/2019]

La grande enquête sur le scandale lié à la commission de 500 millions du contentieux entre la société Moov-Togo et l’OTR rendue publique dans notre parution N° 826 du 10 septembre a eu l’effet d’une bombe à fragmentation. L’onde de choc de la première partie de ce dossier continue de faire ses effets autant au sommet de l’Etat qu’à l’OTR et dans l’opinion. Au Togo, les crimes économiques sont devenus des faits ordinaires et les auteurs bénéficient d’une impunité totale.


Togo  - Transferts frauduleux : 6 mois de prison avec sursis requis contre Claude Le Roy iciLome - [9/20/2019]

Le sélectionneur national des Eperviers est jugé, en appel, dans l’affaire des transferts déclarés frauduleux lors qu’il était manager du RC Strasbourg au début des années 2000.


Togo  - Le concours d’entrée à l'ENA débute en octobre prochain iciLome - [9/20/2019]

Le concours, interne et externe, d’entrée aux cycles II et III de l’Ecole nationale d’administration (ENA) a lieu les 14 et 15 octobre 2019 à Lomé et à Kara.


Togo  - Revue de presse du vendredi 20 septembre 2019 iciLome - [9/20/2019]

La presse togolaise, dans sa grande diversité, aborde divers sujets ce vendredi avec une grande place consacrée à la politique.


Togo  - Un appel d’offres restreint pour la reconstruction du grand marché de Lomé iciLome - [9/20/2019]

Le gouvernement lance un appel d’offres restreint pour la reconstruction du grand marché d’Adawlato. On se rappelle l'incendie d'origine criminelle qui a ravagé le bâtiment principal de ce pôle important de l'économie togolaise en janvier 2013.


Togo  - Jean-Pierre Fabre : « Je vais reconstruire le grand marché de Lomé que j’aurais incendié » iciLome - [9/20/2019]

Elu maire dans le Golfe 4, le président de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) compte faire de son mieux, et avec le concours de son équipe municipale, pour développer sa commune.


Togo  - Programme d’appui à la décentralisation : 5 milliards de l’Allemagne pour doter les mairies au Togo iciLome - [9/20/2019]

Les premières élections municipales au Togo, depuis 30 ans, rentrent progressivement dans l'histoire. On connaît déjà les nouveaux maires, leurs adjoints et les commissions spécialisées. Le développement des villes du Togo peut donc être amorcé. C’est précisément ici que l’Allemagne voudrait intervenir en soutenant les mairies en les dotant d’infrastructures adéquates qui puissent leur permettre de répondre favorablement aux besoins des citoyens. L’Allemagne qui accompagne le Togo depuis quelques années avec le Programme d’appui à la décentralisation (PAD), vient de mettre en œuvre le volet 3 de ce projet.


Togo  - Corruption : Yark Damehame prévient les Policiers qui aiment "manger les brochettes à côté" iciLome - [9/20/2019]

La Haute Autorité de Prévention et de Lutte contre la Corruption et les Infractions Assimilées (Haplucia) a tenu hier jeudi, une rencontre avec les éléments des forces de défense et de sécurité. Une rencontre d’échange sur l’utilité du rôle des corps habillés dans la lutte contre la corruption.


Togo  - FDR : L’union doit faire la force en 2020 iciLome - [9/20/2019]

Les Forces démocratiques pour la République (FDR) ont organisé une journée de réflexion sur les enjeux de la présidentielle prévue pour l’année prochaine. C'était le 14 septembre dernier. Au cours de cette rencontre, il a été retenu que pour gagner face au pouvoir en place en 2020, il faut impérativement une dynamique unitaire chez ses adversaires.


Togo  - Des établissements scolaires confrontés à des effectifs pléthoriques dans les salles de cours iciLome - [9/20/2019]

Des enseignants sont encore confrontés au manque de places dans les établissements scolaire à cette rentrée scolaire. C'est d'ailleurs le cas chaque année.


Togo  - 20 milliards de la BOAD pour l’aménagement et le bitumage de la nationale N°17 iciLome - [9/20/2019]

La route nationale N°17, entre Katchamba et Sadori, au nord du pays, va être revêtue. Les travaux vont coûter 20 milliards de nos francs, entièrement pris en charge par la Banque ouest africaine de développement (BOAD), à travers un prêt accordé au Togo.


Togo  - Vers l’éradication du phénomène de braquage iciLome - [9/20/2019]

Il faut imaginer un peu le quotidien des Togolais basée sur l'utilisation de la biométrie, où tous les faits et gestes (déplacements, achats, opérations bancaires et autres) sont contrôlés, bref, savoir qui fait quoi, quand, ou, comment et pourquoi. Cela apparaît un peu comme un rêve au Togo, mais non. Bientôt, cette technologie sera à la portée des togolais à moindre coût.


Togo  - L’axe Alger-Lomé se relance à travers un mémorandum d'entente iciLome - [9/20/2019]

L’Algérie et le Togo renouent avec les relations bilatérales. La visite officielle de 48 heures du ministre togolais des Affaires étrangères, de la Coopération et des Togolais de l'extérieur à Alger s’inscrit en grande partie dans ce cadre.


Togo  - Comment un Togolais redonne vie à Paris aux habits de seconde main en provenance d'Afrique iciLome - [9/20/2019]

Les produits de secondes mains envoyés sur les marchés togolais par des boutiques de charité en Europe se voient offrir une seconde vie par un vendeur d'antiquités à Paris.


Togo  - Inquiétantes incohérences à l'ANC: savent-ils vraiment ce qu'ils font? iciLome - [9/20/2019]

Inquiétantes incohérences à l'ANC: savent-ils vraiment ce qu'ils font? Je crois qu'en tant que citoyen togolais de la diaspora, et indépendamment du fait que je sois proche ou non d'un parti politique, avec mon manteau de journaliste j'ai le droit d'avoir mon point de vue sur ce qui se passe au sein du microcosme politique de mon pays dans cette période critique de son histoire. Le texte qui va suivre n'est rien d'autre que le résultat de mes observations personnelles.


Togo  - Cinkassé : Affrontements autour d’une opération de saisie de motos iciLome - [9/19/2019]

Des affrontements ont éclaté à Cinkassé, une ville frontalière avec le Burkina Faso, à 650km au Nord de Lomé. A l’origine, une opération de saisie de motos par des douaniers, qui a dégénéré.


Togo  - Jean-Pierre Fabre : « Je ne pourrai jamais imaginer que ça viendrait d’une collègue de l’opposition » iciLome - [9/19/2019]

Jean-Pierre Fabre a-t-il négocié son poste de maire avec le Premier ministre Klassou ? Devant la presse mercredi à Lomé, l’intéressé a tenté d’expliquer ce qui s’est réellement passé entre lui et le chef du gouvernement togolais.