Togo Afrique Monde
Togo  -

Pièces d’identité aux Togolais : Nathaniel Olympio n'approuve pas "la manière discriminatoire" des audiences foraines


La problématique est portée à l’opinion nationale et internationale depuis quelques mois par le Parti des Togolais qui en a fait son cheval de bataille. Tous les Togolais, sans exception, doivent avoir leurs actes d’identité. Pour cela, Nathaniel Olympio, président de ce parti, a organisé plusieurs conférences sur la thématique au Togo et dans la diaspora. L’ampleur de la situation l’a amené à écrire aux présidents des groupes parlementaires et à la présidente de l’Assemblée nationale.

Selon l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), à la suite de son audit du fichier électoral en 2015, plus de 75% des Togolais n’ont pas d’actes de naissance. 85% de la population ne disposent pas de cartes d’identité. La situation ne réjouit pas le Parti des Togolais qui veut que les autorités togolaises fassent tout pour que chaque citoyen ait ses actes d’identité.

Lorsque l’occasion se présente, il a toujours interpellé le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales et son collègue Garde des Sceaux, ministre de la Justice chargé des Relations avec les institutions de la République.

Et depuis quelques jours, les autorités togolaises semblent avoir entendu cet appel. En effet, la Direction du service des nationalités et la Délégation à l’organisation du secteur informel (DOSI) ont lancé une campagne d’audiences foraines pour l’établissement des certificats de nationalité aux citoyens à travers tout le pays. Objectif, selon ces deux structures, accompagner la mesure du gouvernement qui rend obligatoire le permis de conduire catégorie A à tout conducteur d’engins à deux roues et assimilés.

Seulement pour le Parti des Togolais, le gouvernement passe à côté de la plaque, surtout que c’est une catégorie de personnes, conducteurs de taxi-moto, qui est ciblée par cette opération.

L’opération telle que lancée ou conduite, selon Nathaniel Olympio, ne peut pas résoudre le problème de nationalité ou de carte d’identité au Togo. Parce qu’il y a des dispositions qui doivent être respectées pour faire de cette opération une réussite et permettre à la majorité, sinon à tous les Togolais d’avoir ces pièces d’identité.

D’abord, il faut que ce soit un projet initié par l’Etat lui-même. « Il faut qu’il y ait un décret présidentiel qui lance l’ouverture des audiences foraines, parce que c’est un problème qui a aujourd’hui une dimension nationale. De la même façon qu’ils ont fait un projet de loi pour l’apatridie, c’est exactement de la même manière qu’ils doivent procéder pour faire les audiences foraines », a soulevé le président du Parti des Togolais.

Ensuite, les audiences foraines doivent être pilotées par les services des ministères de l’Administration territoriale et de la Justice. Parce que ce sont ces deux ministères qui coiffent les états civils. « Ce sont les deux ministres qui ont la responsabilité des états civils, et non un service quelconque dans l’administration », a-t-il souligné.

En outre, le gouvernement devrait voir la bourse des Togolais avant de se lancer dans ces opérations. On n’a jamais interdit aux Togolais d’avoir d’actes de naissance. Mais plus de 75% ne l’ont pas. « Ça peut être un problème financier. Il faut que ça se fasse gratuitement, ces audiences foraines. Et cette décision revient à l’Etat pour qu’on ne fasse pas payer les gens dans les villages et hameaux les plus reculés sur le territoire. La finalité, c’est pour permettre à tout le monde d’avoir ces pièces d’identité », relève Nathaniel Olympio.

Un autre point tout aussi important. Si les gens n’ont pas ces documents, c’est qu’ils ne comprennent pas la nécessité de les avoir. « Pour faire l’audience foraine et que les gens sortent, il faut une grande campagne de communication et de sensibilisation, activer les radios privées, la presse, les radios et télévisions d’Etat et privé, les réseaux sociaux, etc. Il faut que ce soit un mouvement national pour que tout le monde sache qu’on demande de sortir pour aller se faire établir des pièces d’identité », explique-t-il.

La campagne qu’ont lancée la Direction du service des nationalités et la DOSI prend seulement quelques jours, alors qu’il y a un grand nombre de citoyens qui sont concernés par la situation. Par exemple à Lomé, la campagne n’a duré que deux jours. C’est insuffisant, selon le Parti des Togolais. « En deux jours, on ne peut pas boucler Lomé. C’est impossible », a-t-il déploré.

Il regrette le fait que ce soit seulement les conducteurs de taxi-moto qui sont ciblés alors que la nécessité se fait sentir par plus de la moitié de la population togolaise. « Faire cette opération d’audience foraine de manière sélective, de manière discriminatoire, c’est extrêmement grave. Donc les gens qui n’ont pas besoin de permis de conduire n’ont pas droit à la nationalité ? C’est très grave », a-t-il dit.

Il revient au gouvernement de prendre sérieusement les choses en main et de permettre à tous les Togolais d’avoir leurs pièces d’identité. Sinon, ce qui se fait actuellement n’est que du folklore pour des intérêts inavoués.


I.K


Togo  - Après Foly Satchivi, le MPDD et Les Démocrates plaident pour la libération de Kpatcha Gnassingbé iciLome - [10/16/2019]

La grâce présidentielle accordée, ce mercredi 16 octobre 2019, à Foly Satchivi du Mouvement « En Aucun Cas » n’a pas laissé indifférent le Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD) du député Gabriel Agbeyomé et le parti Les Démocrates de Nicodème Habia.


Togo  - Présidentielle de 2020 : Me Agboyibo veut savoir qui est de l’opposition et qui ne l’est pas iciLome - [10/16/2019]

A quelques mois de la présidentielle de 2020, la question du cadre électoral fait toujours objet de débats au sein de l’opposition. Au Comité d’Action pour le Renouveau (CAR), l’on estime également qu’il faut revoir la composition des institutions en charge d’organisation des élections au Togo.


Togo  - Taekwondo : Le Togolais Marcel Segbeame brille en Allemagne iciLome - [10/16/2019]

Jeune arbitre international de Taekwondo, Marcel Segbeame a fait parler du Togo en Allemagne ce mois d’octobre, décrochant à lui seul deux (2) distinctions.


Togo  - Libération de Satchivi : La Présidence de la République confirme la "grâce" de Faure iciLome - [10/16/2019]

La Présidence de la République vient de rendre publique un communiqué à travers lequel elle confirme la grâce présidentielle accordée par Faure Gnassingbé à Folly Satchivi.


Togo  - Folly Satchivi libéré par grâce présidentielle iciLome - [10/16/2019]

Il est actuellement en train de faire des formalités pour sortir de la prison civile de Lomé. Folly Satchivi, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est libre depuis quelques minutes.


Togo  - Reconstruction du grand de Lomé : Monsieur le Maire Fabre persiste et signe iciLome - [10/16/2019]

Le maire de Golfe 4 d’Amoutivé persiste et signe. Il est du domaine des maires de construire et de gérer les marchés. Des attributions que les communes des préfectures d’Agoè-Nyivé et du Golfe n’ont plus, suite à l’adoption du projet de loi portant création du District Autonome du grand Lomé.


Togo  - Une pétition pour protéger les libertés publiques iciLome - [10/16/2019]

Le mouvement « Bring Back Our Freedom » a lancé une pétition contre la loi du 7 août dernier votée à l’Assemblée nationale, restreignant considérablement les libertés publiques au Togo.


Togo  - La rentrée est reportée à l’Université de Lomé iciLome - [10/16/2019]

La rentrée académique 2019-2020 prévue au 21 octobre 2019 à l’Université de Lomé, est reportée de quelques semaines.


Togo  - Un Prêtre catholique et ses fidèles à Agbanakin ont besoin de secours iciLome - [10/16/2019]

Les pluies diluviennes qui s’abattent sur le Togo font beaucoup de dégâts à l’intérieur du pays. Malheureusement, pas de secours pour le moment. Les populations doivent prendre leur mal en patience en attendant que les eaux se retirent…


Togo  - Contre la restrictions des libertés publiques : "Espérance pour le Togo" appelle les OSC à une synergie d'actions iciLome - [10/16/2019]

Le mouvement Forces Vives "Espérance pour le Togo" s'inquiètent des dérives liberticides du régime en place qui interdit les activités des organisations de la société civile et des formations politiques de l'opposition. Il appelle à une synergie des organisations de la société civile pour défendre les libertés publiques.


Togo  - Immigration clandestine/ Limda Awesso : « Cela fait très mal quand on est une mère » iciLome - [10/16/2019]

La 5è édition du festival Elima, un biennal qui célèbre les créateurs de mode, est prévu en novembre prochain à Lomé. Thème retenu : « De l’emploi pour les jeunes, une solution contre l’immigration illégale ».


Togo  - Des salles de classes présentent l’image du passage d’un tsunami au lycée de Bè-Kpota iciLome - [10/16/2019]

On n’est pas dans une ferme perdue à l’intérieur du pays. Ici, c'est un établissement scolaire situé dans la capitale, au cœur de la ville de Lomé. Et nous sommes, précisons-le, en 2019. Des images qui donnent l’impression du passage d’un tsunami dans le quartier Bè-Kpota.


Togo  - CHAN 2020/Nigeria-Togo : Points sur les préparatifs des deux sélections à 4 jours du duel retour iciLome - [10/16/2019]

A quatre jours du duel Supers Eagles-Eperviers du samedi prochain, au stade Agege de Lagos, comptant pour le match retour du qualificatif final du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) 2020, chacun des deux adversaires met les chances de son côté pour la victoire.


Togo  - Yark Damehame aux membres de « Tournons la page » : « Le Togo n’est pas un terrain d’expérimentation » iciLome - [10/16/2019]

Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile assume la décision prise par le gouvernement d’interdire le séjour en terre togolaise à des membres du Mouvement Tournons la page (TLP).


Togo  - La C14 met en garde le pouvoir contre ses dérives liberticides iciLome - [10/16/2019]

La pratique du régime RPT/UNIR ces derniers jours, c'est d'empêcher systématiquement les activités des partis politiques de l'opposition et des organisations de la société civile, même les activités qui se déroulent dans des espaces clos. Des "dérives liberticides" contre lesquelles s'élève la C14.


Togo  - Le fleuve Mono déborde, des populations dans une situation inconfortable iciLome - [10/16/2019]

Le fleuve Mono est sorti de son lit, causant l'inondation dans la préfecture du Bas-Mono, dans la région maritime.


Togo  - Libertés publiques : La CNDH recadre le gouvernement iciLome - [10/16/2019]

La Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) est préoccupée par les restrictions des libertés de manifestations décidées par le gouvernement à travers le vote de la nouvelle loi sur les manifestations publiques à l’Assemblée nationale le 07 août dernier. Et elle a fait des recommandations.


Togo  - Un élève mort noyé à Klikamé dans le Bas-Mono iciLome - [10/16/2019]

En classe de Cour primaire première année (CP1), un élève de 6 ans est décédé par noyade ce mardi 15 octobre à Klikamé, une localité située dans la préfecture du Bas-Mono.


Togo  - Alternance politique en 2020 : La recette du parti « Le NID » iciLome - [10/15/2019]

La situation politique actuelle du Togo, particulièrement caractérisée par la divergence au sein de l’opposition, inquiète les responsables du parti « Le NID ». Réunis en Conseil national samedi dernier à Lomé, Gabriel Dosseh-Anyron et ses collaborateurs ont vivement dénoncé les querelles internes qui gangrènent la classe politique.


Togo  - Foly Satchivi compte saisir la cours de justice de la CEDEAO iciLome - [10/15/2019]

Arrêté le 22 août 2018, jugé et condamné par le Tribunal de Première Instance de Lomé à 36 mois de prison dont 12 avec sursis lors d’un procès le 16 janvier 2019, pour « rébellion » et « trouble aggravé à l’ordre public » requalifié « d’apologie des crimes et délits » lors d’un procès en appel tenu le 10 octobre dernier, pour être finalement maintenu en détention à 28 mois d’emprisonnement dont 6 mois de sursis, Foly Satchivi n’entend pas baisser les bras. Son mouvement appelle le peuple togolais à dire « NON » au 4è mandant de Faure Gnassingbé.


Togo  - Marceau Sivieude : « Cette inacceptable interdiction montre jusqu’où les autorités togolaises sont prêtes à aller..." iciLome - [10/15/2019]

L'interdiction faite aux responsables du mouvement Tournons la Page, d'entrer sur le territoire togolais, fait réagir des organisations de défense des droits de l'Homme à travers le monde. Amnesty International trouve "inacceptable" cette interdiction.


Togo  - Mandat présidentiel de trop : Nicodème Habia invite les Togolais à emboîter les pas aux Guinéens iciLome - [10/15/2019]

La formation politique « Les Démocrates » suit avec un grand intérêt, la situation sociopolitique qui prévaut actuellement en Guinée Conakry. Dans un message posté sur son compte Twitter, le président national dudit parti politique de l’opposition togolaise, Nicodème Habia, applaudit la détermination dont fait preuve le peuple guinéen face au régime d’Alpha Condé.


Togo  - Togo Debout membre du mouvement "Tournons La Page" malgré tout iciLome - [10/15/2019]

Dans une déclaration rendue publique ce jour, le Front Citoyen Togo Debout (FCTD) fustige le comportement des autorités togolaises qui ont empêché des responsables du mouvement "Tournons La Page" d'entrer sur le territoire togolais. Mais cela n'a pas empêché cette organisation de la société civile togolaise d'intégrer ce mouvement.


Burkina-Faso  - La famille Sankara « espère voir l’extradition de Blaise Compaoré » iciLome - [10/15/2019]

Chassé du pouvoir en octobre 2014 suite à une révolution populaire et exilé ensuite en Côte d’Ivoire, Blaise Compaoré, 68 ans, pourrait-il un jour répondre devant la justice dans l’affaire liée à l’assassinat de son prédécesseur ? C’est ce que souhaitent les avocats et la famille de la victime qui réclament son extradition.


Togo  - Prison civile de Lomé : Il faut sauver le détenu Amou Mawuli ! iciLome - [10/15/2019]

Ce cri de détresse vient du mouvement « En Aucun Cas ». Le détenu Amou Mawuli ne va pas du tout bien dans l’enfer de la prison civile de Lomé. Il a besoin de soutien, surtout qu’il n’arrive à uriner que grâce à une sonde.


Togo  - 152 nouveaux commandos intègrent la garde présidentielle iciLome - [10/15/2019]

La famille du Régiment commando de la garde présidentielle (RCGP) s’agrandit avec l’arrivée de nouvel effectif. Ils sont 152 commandos en fin de formation appelés à servir dans cette unité d’élite.