Togo Afrique Monde
Togo  -

La position de la CDPA-BT à propos de la présidentielle 2020


Dans une analyse, la CDPA-BT donne sa position par rapport au processus électoral dans le cadre de l'élection présidentielle de 2020.

LA CDPA-BT ET LES PRESIDENTIELLES DE 2020

Pour les présidentielles de 2020, la situation politique se clarifie. Le premier tour est envisagé pour février 2020. Reste à fixer la date du scrutin. La CDPA-BT estime que le moment est venu de donner sa position sur l’événement.

On sait que depuis la mascarade électorale du 20 décembre 2018 (une de plus !), les conditions de l’organisation des élections dans le pays n’ont pas changé. Aucune réforme du système électoral ne se fera avant 2020. De toute évidence, les présidentielles en vue auront ainsi lieu dans les mêmes conditions que ces législatives du 20 décembre 2018, et finalement dans les mêmes conditions que tous les scrutins qui se sont succédés depuis 1993. L’issue de la rencontre du 19 novembre 2019 confirme cette affirmation. On sait aussi que pour chacun de ces scrutins passés, le régime s’est à chaque fois proclamé abusivement vainqueur, afin de continuer de se maintenir au pouvoir contre la volonté populaire.

A partir du moment où les élections de 2020 vont se faire, de toute évidence, dans les mêmes conditions que les précédentes, le processus électoral de 2020 est, lui aussi, plombé d’avance par le régime, comme tous les autres. Dans ces conditions, les mêmes causes produisant les mêmes effets, le régime en place voici 56 ans continuera de confisquer le pouvoir d’Etat après 2020.

Des partis du courant majoritaire de l’opposition s’agitent, comme d’habitude, pour participer à ce scrutin de février 2020. Et comme d’habitude, ils font croire qu’ils vont « arracher l’alternance » si la masse des opposants va massivement aux urnes voter pour les candidats qui se présenteront pour le compte de l’opposition. Mais ces partis savent bien que rien de tel ne se passera ce jour-là. Et ils semblent avoir tous oublié le « pas de réformes, pas d’élection », ce slogan qu’ils ont eux-mêmes proclamé à plusieurs occasions. Une fois de plus, ils abusent la population pour des raisons inavouables. Tout comme ils l’ont fait depuis 1993.

La CDPA-BT avait commencé à dire depuis 1998 que dans la situation politique, qui prévaut dans le pays depuis des années, un parti d’opposition qui participe à des élections pipées d’avance par le régime accompagne ce dernier, en ce sens qu’il participe objectivement au fonctionnement des institutions antidémocratiques mises en place par le régime despotique pour continuer de confisquer le pouvoir d’Etat. En plus, le parti d’opposition qui participe à ces élections plombées d’avance offre au régime l’occasion de se faire passer pour un régime démocratique. Dans un cas comme dans l’autre, il contribue à le maintenir en place.
Un parti d’opposition logique avec lui-même ne peut pas prétendre combattre pour la fin d’un régime autocratique en allant au même moment à des pseudo-élections qui permettent à ce même régime de se maintenir au pouvoir. Ce n’est pas logique. Et un opposant à un régime de dictature devrait s’interdire d’offrir à ce dernier des occasions d’abuser l’opinion extérieur en se faisant passer pour un régime démocratique. Ce faisant, il est logique avec lui-même.

La CDPA-BT entend rester logique avec elle-même. En tant que parti d’opposition, elle s’est constamment opposée à toutes ces élections qui ont, à chaque fois, permis au régime despotique de se maintenir au pouvoir. Elle a toujours estimé que, face à de telles pseudo-élections, l’opposition devrait rechercher les voies les plus appropriées pour se donner la bonne organisation pouvant la mettre en mesure de mener la lutte d’opposition avec efficacité.

Aussi, la CDPA-BT ne participera-t-elle donc pas aux présidentielles de 2020. Elle estime qu’à partir du moment où tout indique que le scrutin se déroulera dans les mêmes conditions que les présidentielles précédentes, le régime se proclamera encore vainqueur comme par le passé, et continuera, par ce fait inacceptable, de se maintenir au pouvoir. Ainsi, la CDPA-BT se voit une fois encore dans l’obligation d’appeler les citoyens opposants, qui veulent rester logiques avec leurs aspirations profondes aux libertés essentielles, à la justice sociale et à la dignité humaine, de boycotter ce scrutin présidentiel de 2020.

Pour la CDPA-BT, le problème fondamental de l’opposition à la veille de ces présidentielles de 2020 n’est, par conséquent, pas un problème de candidature unique, de candidature plurielle, un problème « d’amélioration consensuelle du cadre électoral » ou le problème d’un nouveau dialogue à organiser avec le régime... Le problème de fond aujourd’hui plus que jamais, c’est celui de l’état d’organisation actuelle de l’opposition.

Le boycott des présidentielles de 2020 ne veut donc pas dire se croiser les bras et attendre la suite. Au contraire. En demandant le boycott, la CDPA-BT demande en même temps à ses membres, à ses sympathisants et à la grande masse des opposants de prendre les dispositions nécessaires pour contribuer aux efforts en cours en vue de permettre à l’opposition de se donner une organisation susceptible de la mettre en mesure de faire face aux situations difficiles auxquelles le pays sera confronté au lendemain du scrutin de 2020 avec l’application des dispositions de la révision constitutionnelle du 8 mai 2019.

Fait à Lomé, le 1er décembre 2019


Pour la CDPA-BT
Son Premier Secrétaire
Prof. E. GU-KONU


Togo  - La une des journaux parus ce lundi 27 janvier 2020 iciLome - [1/27/2020]

Les journaux parus dans les kiosques ce lundi 27 janvier 2020 traitent divers sujets de l’actualité sociopolitique du pays.


Togo  - Lobbying de la diaspora pour l’alternance politique au Togo : pourquoi ça n’aboutit pas ? iciLome - [1/27/2020]

"Vous devez nous aider" ; "on compte sur vous et vos réseaux", disent les hommes politiques aux Togolais vivant à l’étranger. "Nous sommes fatigués de ces politiciens... la communauté internationale nous a abandonnés… Vous êtes notre espoir", disent de nombreuses voix au sein de la population civile. Combien de fois les Togolais de la diaspora n’ont-ils pas entendu ces propos, et ce depuis des années ?


Togo  - Coranavirus : Moustafa Mijiyawa appelle les populations à la vigilance iciLome - [1/27/2020]

Suite à l’épidémie de coronavirus qui fait rage actuellement en Chine, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a demandé à tous les pays d’être en alerte. Au Togo, le ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Moustafa Mijiyawa, invite les populations à l’adoption des mesures d’hygiène.


Togo  - Présidentielle 2020/ Ibn Chambas : « Le monde entier a les yeux tournés vers le Togo » iciLome - [1/27/2020]

Samedi dernier à Lomé, le chef du Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS), Ibn Chambas a animé une réunion de haut niveau avec les autorités togolaises et les représentants des institutions partenaires du Togo. C’était dans le cadre de la présidentielle 2020. Le diplomate a invité toutes les parties prenantes à organiser une élection « exemplaire ».


Togo  - Adjamagbo Johnson : « Montrons que nous sommes intelligents » iciLome - [1/27/2020]

La porte-parole du candidat des « forces démocratiques », Mme Adjamagbo reste droite dans sa logique. Seule la candidature unique de l'opposition pourra provoquer l'alternance cette année. Elle conseille par ailleurs aux candidats de miser sur le 1er tour car selon elle, il n’y aura pas de deuxième tour.


Togo  - Silence, on "kidnappe" les militants du PNP iciLome - [1/27/2020]

Le plan de décapitation du Parti National Panafricain (PNP) toujours en marche. Ce week-end, deux cadres du parti de Tikpi Atchadam ont été "kidnappés" par des éléments de forces de l’ordre.


Togo  - Les ‘’Forces de l’avenir’’ appellent à voter Agbéyomé Kodjo iciLome - [1/27/2020]

Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo, candidat unique des forces démocratiques, enregistre un nouveau soutien. En effet, le groupe indépendant "Forces de l’avenir" appelle à voter l’ancien Premier ministre au premier tour du scrutin présidentiel du 22 février prochain.


Togo  - Présidentielle : Gilbert Bawara ne jure que par son « Messi » iciLome - [1/27/2020]

Dans une émission sur la télévision New World TV, Gilbert Bawara a encore une fois de plus, fait l’éloge de son "champion" Faure Gnassingbé, candidat en lice pour le scrutin présidentiel qui aura lieu dans quelques jours. Il croit fermement que son « Messi » remportera la présidentielle.


Togo  - Le Togo très corrompu selon Transparency International iciLome - [1/27/2020]

Trensparency International vient de publier son classement pays selon leur degré de corruption — en anglais, Corruption Perception Index 2019 —, le Togo est dans la zone rouge.


Togo  - L’ASCK recrute un coach au palmarès garni iciLome - [1/27/2020]

L’Association sportive des chauffeurs de la Kozah (ASCK) s’offre les services de l’expérimenté entraîneur Jonas Kokou Komlan, un ancien patron des Aiglons du Mali.


Togo  - Prophète Roger Gnaouto voit le pays en troubles après l’élection iciLome - [1/27/2020]

Le Prophète Roger Gnaouto, leader du Ministère International l'Eternel est Dieu (MIED), a fait des révélations à l’endroit de la classe politique togolaise. Des prophéties qui font croire que le Togo connaîtra des situations de troubles après le scrutin présidentiel du 22 février prochain.


Afrique de l'Ouest  - Nombre de mandats présidentiels : La CEDEAO réagit sur un message sur les réseaux sociaux iciLome - [1/27/2020]

Des messages circulent sur les réseaux sociaux indiquant que la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) sera désormais rigoureux sur le nombre de mandats présidentiels (qui sera limité à deux) dans ses pays membres. Un message que la Commission de la CEDEAO a démenti.


Togo  - FTF : Un second mandat par acclamation pour Akpovy iciLome - [1/27/2020]

Comme annoncé, le congrès ordinaire électif de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est tenu ce samedi 25 janvier au Palais des congrès de Kara à l’issue duquel le président sortant a été réélu pour un second mandat de quatre (4) ans.


Togo  - La terreur d´Etat contre le PNP continue: Enlèvements crapuleux d´un responsable et d´un militant à Kpalimé et à Lomé iciLome - [1/27/2020]

Le régime de dictature incarné par Faure Gnassingbé a fait du Parti National Panafricain (PNP) sa bête noire, depuis surtout le soulèvement du 19 août 2017. Après avoir contraint le président national de cette formation politique légalement constituée, à se cacher pour sauver sa vie, des contingents de militaires de l´armée togolaise ont assiégé depuis bientôt trois ans les préfectures d´Assoli, de Tchaoudjo, de l´Oti et d´autres régions de notre pays. Dans ces contrées militairement occupées, la soldatesque, au service de la famille Gnassingbé, procède régulièrement à des bastonnades sauvages et à des kidnappings sur les paisibles populations. Bafilo, Sokodé et les villages environnants dont Kparatao, village natal de Tikpi Atchadam, sont ces derniers temps le théâtre de persécutions tous azimuts de la part de militaires dits de l´armée togolaise. Toute une région, toute une ethnie est stigmatisée par ceux qui parlent de réconciliation et d´unité nationale.


Togo  - L’état des lieux de la démocratie togolaise dans un livre qui sort aujourd’hui en France iciLome - [1/27/2020]

Louis Magloire Keumayou et Jean-Paul Agboh Ahouélété, les auteurs de « Togo, une démocratie en construction », dédicacent l’ouvrage ce lundi 27 janvier dans la capitale française.


Togo  - SEGUCE-Togo se dévoile davantage au public iciLome - [1/27/2020]

Les Journées portes ouvertes. La Société d’exploitation du guichet unique pour le commerce extérieur au Togo (SEGUCE Togo) s’ouvre au public à partir du 28 janvier, et ce jusqu’au 1er février prochain à son siège à Lomé.


États-Unis  - Le joueur de basket-ball, Kobe Bryant et sa fille Gigi sont morts dans un accident d'hélicoptère iciLome - [1/27/2020]

Kobe Bryant est décédé à l'âge de 41 ans à la suite d'un accident d'hélicoptère à Calabasas, en Californie. L'ancienne star de la NBA était à bord de l'hélico avec sa fille Gianna "Gigi" Bryant, qui a également perdu la vie. Il y avait trois autres personnes dans l'hélicoptère, mais leur identité n'a pas été confirmée au moment de la rédaction de cet article.


Togo  - R N D P : Des élections présidentielles viciées ! iciLome - [1/26/2020]


Togo  - Une Togolaise accusée d'avoir volé un enfant de 2 ans au Ghana iciLome - [1/26/2020]

La police de Nkwanta dans la région d'Oti a arrêté une jeune togolaise de 20 ans pour avoir prétendument volé un enfant de 2 ans à Nkwanta Sud


Afrique  - Le président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, ouvre la séance à la Bourse de Londres. iciLome - [1/25/2020]

Le président du London Stock Exchange Group, Don Robert, a invité le président de la Banque africaine de développement, Akinwumi Adesina, à procéder à l’ouverture de la séance de cotations du jeudi 23 janvier à la Bourse de Londres.


Togo  - Présidentielle 2020/Ferdinand Ayité : « Faure de toute façon sera premier, on cherchera le deuxième des cancres » iciLome - [1/25/2020]

Dans l’émission « L’autre journal » N°40 publiée sur la chaine YouTube du journal L’Alternative, le confrère Ferdinand Ayité a évoqué les manœuvres du régime en vue d’une nouvelle redistribution des cartes à l’issue de la présidentielle du 22 février.


Togo  - Mission médico-chirurgicale : AIMES-AFRIQUE pose ses valises dans le Zio et Yoto iciLome - [1/25/2020]

L’Association Internationale des Médecins pour la promotion de l’Éducation et la Santé en Afrique (AIMES-AFRIQUE) a entamé cette semaine des consultations foraines gratuites au profit des populations dans les préfectures de Zio et de Yoto.


Togo  - Agroalimentaire : Choco Togo dans un tournant décisif iciLome - [1/25/2020]

Le promoteur de cette unité chocolatière togolaise avait promis qu’elle passera à l’étape industrielle. Une promesse qui deviendra une réalité dans les tout prochains jours. Les conditions sont en train d’être remplies lentement, mais sûrement.


Togo  - 5è édition des JVF : 8 pays attendus à Lomé iciLome - [1/25/2020]

Huit (8) pays d’Afrique et d’ailleurs sont annoncés à Lomé dans le cadre de la 5è édition des Joutes Verbales Francophones (JVF) dont la phase nationale est prévue du 29 janvier au 13 mars 2020.


Togo  - La CEET risque de plonger certaines régions dans le noir iciLome - [1/25/2020]

La Direction Générale de la Compagnie Energie Electrique du Togo (CEET) a annoncé à travers un communiqué mercredi 22 janvier 2020, des perturbations dans la fourniture de l’énergie électrique.


France  - Le nouveau métier de Michel Platini iciLome - [1/25/2020]

L’ancien président de l’UEFA, après avoir purgé sa peine de quatre (4) ans de suspension de toutes activités liées au football, retrouve un domaine qu’il affectionne bien.